mososah
obser
twitter
facebook Mososah (2)

capLeft

capRight

 Les acteurs du logement

 Répertoire des projets

 Sites recommandés

Revue de presse

faire un don

Actualité -Actualité

Le logement, cadet de leurs soucis ?

Après une campagne 2015 où la problématique du logement avait brillé par son absence, les candidats à l’élection présidentielle cette année ont à peine fait mieux. Alors que plus de 55 000 personnes survivent encore dans des camps de déplacés suite au tremblement de terre de janvier 2010, que les quartiers informels étendent leur emprise et que le secteur du logement social demeure en crise, seuls deux candidats développent des idées sur le sujet. 

L’Observatoire du logement en Haïti - avec Pharès Jérôme et Gérard Jeanty Junior.

Nous avons bien cherché. Mais les candidats à l’élection présidentielle s’exprimant sur la problématique du logement en Haïti sont rares. Parmi les 27 postulants inscrits dans la course à la magistrature suprême [dont le 1er tour a été reporté au 20 novembre prochain] seuls 6 font effectivement campagne, avec organisation de meetings, agenda de rencontres avec les électeurs potentiels, etc. Et parmi ces 6 candidats actifs, seuls deux ont publié un programme. Il s’agit de Jude Célestin (Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne, LAPEH) - également très visible dans la zone la plus affectée par l’ouragan Matthews - et de Moïse Jean-Charles (Platfom Pitit Desalin). Tous deux ont inscrit la problématique du logement dans leurs perspectives d’action.

Le premier s’affiche conscient des difficultés rencontrées par la population en matière de logement et se fonde pour cela sur les données de l’Enquête mortalité, morbidité et utilisation des services (EMMUS-V, 2012) : « Dans l’ensemble, 44 % des ménages ne disposent pas de toilettes améliorées et 25 % ne disposent d’aucun type de toilettes. Au niveau global, un peu moins de quatre ménages sur dix (38 %) disposent de l’électricité : 86 % dans l’Aire Métropolitaine, 55 % dans les autres villes et 15 % en milieu rural. » 

Pour remédier aux difficultés, Jude Célestin promet de moderniser le cadre juridique sur les propriétés bâties et non-bâties . Il s’engage aussi à procurer des avantages fiscaux aux entreprises de construction de logements afin de dynamiser le sous-secteur de la « construction de maisons ». Il promet de faciliter l’accès aux logements à des citoyens de la classe moyenne à partir de prêts à des taux bonifiés garantis par l’Etat et l’aménagement urbain. Le candidat de LAPEH annonce aussi qu’il veut moderniser l’habitat en milieu rural.

Côté logements sociaux, Jude Célestin, entend légiférer sur des quotas et un financement par les mairies. Il dit également envisager de construire des logements sociaux en milieu urbain pour les couches les plus défavorisées.  Jude Célestin envisage aussi de promouvoir la participation active de l’Office nationale d’assurance vieillesse (ONA)  et du Fonds d’assistance et économique et sociale (FAES) dans la construction de logements sociaux décents pour les personnes à faible revenu et les groupes vulnérables (vieillards et personnes à mobilité réduite).   

Pour sa part, le candidat à la présidence de la « Platfòm Pitit Desalin »fait référence dans son programme politique aux mêmes données issues de l’EMMUS -V sans mentionner le mot logement.  Il pose plutôt l’accent sur la question des inégalités, de la marginalisation et de l’exclusion sociale. Moïse Jean-Charles - dont le programme est disponible sur son site internet - a fait mention de quelques actions à poser dans le secteur du logement.

« Une commission de logements sera mise en place afin de diagnostiquer la situation dudit secteur et de faire des recommandations », lit-on dans ce programme. Le candidat prévoit aussi un programme de logements sociaux urbains et modernes construits au profit des couches moyennes laborieuses de la capitale et des villes de province à forte concentration urbaine. « Ces logements comprendront au plus deux étages. Ils seront acquis à un prix forfaitaire en crédit bancaire public sur une période de 30 ans. »

Moïse Jean Charles a précisé que les logements sociaux auront à intégrer des villages sociaux dans un environnement sécuritaire, sanitaire et écologique favorables. « Ces villages sociaux accueilleront au plus 1 000 résidents », avance-t-il dans le programme, soulignant que ces agglomérations seront pourvues d’un système de sécurité, d’espaces publics, d’espaces de jeux, de gymnases, de magasins, de centres hospitaliers, d’un service de transport en commun etc.

Dans le milieu rural, Moïse Jean Charles entend également lancer un Programme d’aménagement de « maisons-lakou » ainsi que la construction de logements sociaux ruraux dans les sections communales à forte concentration d’habitants. Ces deux projets seraient financés par les bénéficiaires sous forme de crédit payable en espèce ou en nature avec des denrées comptabilisés par des Banques rurales de crédit et d’investissement agricole solidaire qui seraient créées à cette fin. 

Parmi les autres candidats, Edmonde Supplice (Fusion des sociaux-démocrates) et Maryse Narcisse (Fanmi Lavalas) ont posé publiquement le problème, mais sans proposer de solutions. La reprise de la campagne pour l’élection présidentielle est annoncée pour le 7 novembre prochain. Souhaitons que, face aux terribles conséquences de Matthew et aux 175 000 sans-abris laissés derrière lui, le problème soit enfin abordé par les candidats.

 

 

Les articles de l’Observatoire du logement en Haïti peuvent être reproduits gratuitement, à condition d'en indiquer clairement la source (© Observatoire du logement en Haïti) et l’auteur, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support papier la mention de l'adresse de notre site (www.observatoiredulogementenhaiti.org) est exigée. En revanche, les documents de la rubrique Réflexion relèvent de la propriété intellectuelle de leur auteur, seul à pouvoir délivrer l'autorisation de (re)publication. 

footerCapLeft

facebook twitter Mososah (2)
[Accueil] [Qui sommes nous] [Contact] [Participer]

footerCapRight