mososah
obser
twitter
facebook Mososah (2)

capLeft

capRight

 Les acteurs du logement

 Répertoire des projets

 Sites recommandés

Revue de presse

faire un don

41 % des logements haïtiens

ont été endommagés par le séisme du 12 janvier 2010. Tel est l’un des résultats extraits de l’enquête ECVMAS (Enquête sur les conditions de vie des ménages après le séisme) conduite fin 2012 en Haïti. Si le département de l’Ouest (qui intègre l’aire métropolitaine et la capitale) a subi les plus lourds dégâts (12 % des logements ont été totalement détruits), un tiers des ménages habitant en dehors du département au moment du tremblement de terre a également subi des dommages. « Dans les zones où l’intensité a été forte, les logements bâtis en matériaux précaires ont subi autant de dommages que les habitats moins précaires situés dans des zones où l’intensité a été la plus sévère, constatent les chercheurs de l’IHSI/DIAL. » Dans le Sud-Est, 54 % des logements ont été touchés, et dans la Grand’Anse, environ un tiers des habitations sont concernées.

L’enquête ECVMAS a été élaborée conjointement par l’Institut Haïtien de la Statistique et de l’Informatique et l’UMR 225 DIAL (Développement, Institutions et mondialisation). Le recueil des données s’est déroulé entre juillet et novembre 2012.

 

                La rédaction

 

Les articles de l’Observatoire du logement en Haïti peuvent être reproduits gratuitement, à condition d'en indiquer clairement la source (© Observatoire du logement en Haïti) et l’auteur, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support papier la mention de l'adresse de notre site (www.observatoiredulogementenhaiti.org) est exigée. En revanche, les documents de la rubrique Réflexion relèvent de la propriété intellectuelle de leur auteur, seul à pouvoir délivrer l'autorisation de (re)publication. 

footerCapLeft

facebook twitter Mososah (2)
[Accueil] [Qui sommes nous] [Contact] [Participer]

footerCapRight